La fibromyalgie est une maladie dont on ne connait pas les causes avec exactitude et frappe majoritairement les femmes.

La fibromyalgie est une condition douloureuse généralisée, non articulaire, touchant surtout les muscles. Elle n’est pas une affection mortelle ou dégénérative, mais les personnes atteintes deviennent hypersensibles au toucher. Elles se plaignent de douleurs et de raideurs généralisées, d’engourdissements, de gonflement des doigts et des mains, ainsi que de maux de tête, de fatigue persistante et d’un sommeil non réparateur.

Les médecins suggèrent souvent à ces patients de consulter un(e) massothérapeute, dont le rôle principal est précisément de travailler avec la personne pour soulager, voire diminuer ces douleurs, et l’aider à les apprivoiser.

La massothérapie atténue les douleurs et améliore la qualité de vie

Le but principal d’une visite chez un massothérapeute est d’atténuer la douleur constamment présente chez la personne qui est atteinte de fibromyalgie. Idéalement, le massage s’intègre dans une approche adaptée et personnalisée. Le milieu médical s’entend pour dire que la personne qui souffre de fibromyalgie doit prendre sa maladie en main. La fréquence et la durée du massage doivent être fixées en fonction des autres démarches entreprises par la personne pour retrouver son bien-être et de la priorité qu’elle accorde au massage dans sa réadaptation.

La fibromyalgie suscite des sentiments de frustration et de colère chez les personnes qui en sont atteintes. Elles ont besoin d’être écoutées et de se sentir soutenues. Le massothérapeute peut les accompagner dans leur cheminement et les aider à reprendre le contrôle de leur corps.

La massothérapie pourrait être un atout précieux pour la réduction des symptômes de la personne atteinte de fibromyalgie, car il a pour but de relaxer le corps et l’esprit de la personne qui le reçoit. Sans oublier qu’elle agit aussi sur la peau, la respiration et le système nerveux, procure une grande détente musculaire et favorise ainsi l’augmentation de l’amplitude de mouvement. Elle aide grandement à soulager les douleurs et améliorer la qualité de vie des gens qui en souffrent.

La recherche médicale

Les déclencheurs

La maladie survient souvent lors d’un traumatisme où d’un choc psychologique, émotionnel. Les traumatismes seraient des perturbateurs du sommeil et aggraveraient ou contribueraient à la déclaration de la maladie. Les traumatismes peuvent être :

  • Choc émotionnel
  • Survenue d’une maladie grave
  • Lors d’un décès
  • Perte de travail
  • Accident corporel
  • Intervention chirurgicale
  • Stress intense

Transmetteur d’information de la douleur

Un neuropeptide, transmetteur de l’information de la douleur, nommé Substance P est retrouvé en excès chez les personnes fibromyalgiques ayant des problèmes dentaires. Plus précisément, ces patients se plaignent de difficultés à serrer les dents, à mâcher ou encore de bruxisme (contraction involontaire des mâchoires, souvent la nuit).

Cette substance P, secrétée au niveau des mâchoires se retrouve ensuite dans tout le corps et dans le cerveau. Favorisant ainsi un ressenti douloureux généralisé.
Indépendamment des problèmes dentaires, des études ont prouvées que les fibromyalgiques ont souvent un taux de cytokine supérieur à la moyenne, pouvant provoquer un excès de substance P.

Cet excès contribue à l’abaissement du seuil de perception de la douleur.

Le glutamate et l’aspartame ne sont plus considérés comme des causes de la fibromyalgie, mais comme des amplificateurs des signaux de douleur. Ils sont à éviter dans l’alimentation.

Problème de température

Une équipe de chercheurs d’Albany, aux Etats-Unis, dirigée par les Dr. Frank Rice Phillip Albrecht explique que l’une des causes de la fibromyalgie est due à un défaut du « shunt arterio-veineux », c’est-à-dire d’un de nos thermostat gérant la température de notre corps. Il s’en suit des signaux de douleurs erronés et une accumulation d’acide lactique dans les muscles, empêchant une bonne oxygénation des muscles et une évacuation correcte des déchets liés à leur métabolisme.

Source

Share This